Category: Arts Film Photography In French

  • L'avenir en question : Changer pour survivre (Hors by Alexandre Rojey

    By Alexandre Rojey

    Jamais le monde n’a présenté un visage aussi paradoxal. Tandis que le progrès process s’accélère à un rythme vertigineux, l. a. crise économique et financière s’accompagne d’une grave crise écologique et d’une raréfaction des ressources naturelles. 
    Or, comme le montre Alexandre Rojey, professional du développement sturdy et de l’énergie, des strategies existent pour assurer l. a. préservation des ressources et de l’environnement, tout en poursuivant l’évolution vers un monde de plus en plus interconnecté et complexe. 
    Il souligne los angeles nécessité d’engager une transition globale, impliquant des changements profonds dans l’économie et les modes de vie. L’innovation et l. a. créativité constituent les atouts essentiels pour réussir cette transition et échapper ainsi à l’effondrement qui nous menace. 
    Show description

  • La psychanalyse, la littérature, le cinéma et vous: by Jacques Batail

    By Jacques Batail

    J. Batail examine ici Le Pouce de l'ingénieur de Conan Doyle, La Barbe-bleue de Ch. Perrault, L'Eau des collines de M. Pagnol, Le Grand Bleu de L. Besson, les deux Terminator de J. Cameron et Harry, un ami qui vous veut du bien de D. Moll. Son ouvrage vous offre les attraits d'un roman policier : sur divers crimes, l'enquête reprend pour accéder à une vérité plus profonde. Il vous amène à parcourir le double paysage de ces oeuvres et de los angeles psychanalyse, et à repérer ce qui vous émeut et vous ressemble.
    Show description

  • Faut voir ! (Intempestives) (French Edition) by Patrick Vauday

    By Patrick Vauday

    Qu'est-ce que l'image dans l'art contemporain ? Réponses à partir de 18 petites études consacrées à des artistes contemporains de toute pratique : photographie, vidéo, motion pictures, peinture, set up, etc.



    Les pictures sont trop souvent exclusivement traitées comme le mauvais génie de nos sociétés au carrier du règne consumériste de los angeles marchandise, du culte des émotions immédiates et de l’addiction aux flux médiatiques. À partir d’analyses précises d’œuvres contemporaines, diverses autant par leur médium (photographie, install, movie, peinture) que par leur kind, il s’agit de montrer remark des artistes créent des photographs qui loin d’anesthésier l. a. pensée los angeles réveillent et los angeles mettent au travail.
    Show description

  • Le syndrome de Babylone : Géofictions de l'Apocalypse (Hors by Alain Musset

    By Alain Musset

    L’humanité a pour vieille compagne l’angoisse de sa destruction. On trouve toujours un présage à interpréter ou un prophète pour annoncer que l’heure est proche. 
    La risk swap, mais le châtiment reste le même. Les hommes ont déçu leur Créateur ou trahi los angeles Nature. Ils doivent affronter los angeles fi n du monde, ou du moins, los angeles fin d’un monde. Les villes sont condamnées à los angeles destruction : l’antique Babylone n’est-elle pas le réceptacle impur de tous les maux terrestres ? 
    La science-fiction s’est emparée de ce thème, puisant dans les cosmogonies les plus anciennes, dans los angeles Bible et l’Apocalypse de Jean, réinterprétant aussi les découvertes astronomiques. L’imagination est sans limite, mais elle se façonne au miroir du monde réel, où l’homme se despatched de plus en plus vulnérable. 

    Géographe de l. a. ville, novice éclairé de technological know-how fiction, Alain Musset, nous fait partager sa ardour encyclopédique pour un style qui dit bien plus qu’il n’y paraît.
    Show description

  • Cecil Beaton, cinquante ans d'élégances et d'art de vivre by Cecil BEATON,Denise BOURDET

    By Cecil BEATON,Denise BOURDET

    Emblématique portraitiste de mode, « Prince des photographes », Cecil Beaton (1904-1980) fut l'une des figures principales de cette vie mondaine et cosmopolite si joliment appelée Café Society. Une société qu'il sut conquérir avec une incomparable aisance, passant, d'un pas, de l'Europe aux États-Unis, allant des salons de l'aristocratie conservatrice aux fêtes des personnalités les plus extravagantes.
    Et si nous savions de Cecil Beaton qu'il était un chroniqueur talentueux, nous découvrons dans cet ouvrage qu'il fut aussi un superbe écrivain. De quoi est-il ici query ? De futilités. Que ceux qui s'en formaliseraient passent leur chemin, c'est le conseil que leur adresse Christian Dior : « Je conçois que cet intérêt passionné pour des choses frivoles puisse agacer les gens sérieux. Tant pis pour eux. Cecil Beaton a raison d'écrire avec foi. [...] Nous savons que, des civilisations, c'est le périssable qui demeure. » Au fil des pages, se succèdent les images de célébrités tels Balenciaga, Dior, Chanel, mais aussi d'élégantes, de modèles, de photographes et de tant d'autres. Ainsi Beaton encense-t-il une époque, se souvient des gens d'influence, rallume le stylish, l'esprit et l. a. déraison.
    Show description

  • Trafic N° 100 (REVUE TRAFIC) (French Edition) by Collectifs

    By Collectifs

    L'écran, l'écrit :
    Collectifs, Voir, lire, écrire (nos vingt-cinq ans)
    Jean Louis Schefer, Lettre
    Jacques Aumont, discussion d'ombres (Bonjour Cinéma de J. Epstein)
    Leslie Kaplan, My ny move (Manhattan move de J. Dos Passos)
    Frédéric Sabouraud, Dionysos au bal du plan quinquennal ('Instructions provisoires aux cercles "Ciné-œil"' de D. Vertov)
    Jean-Louis Comolli, Un avenir sans illusions? (L'Avenir d'une phantasm de S. Freud)
    Pierre Gabaston, En verve ('Esquisse d'une psychologie du cinéma' d'A. Malraux)
    Bernard Eisenschitz, Le movie de papier (Images du cinéma français de N. Védrès)
    Hervé Gauville, magazine d'un movie (La Belle et los angeles Bête. magazine d'un movie de J. Cocteau)
    João Mário Grilo, Monologues du cinéma ('A direction in remedy' de S.M. Eisenstein)
    Patrice Rollet, Contingence du cinéma ('Comme dans un bois' d'A. Breton)
    Raymond Bellour, Flash-back (Le Surréalisme au cinéma d'A. Kyrou)
    Luc Moullet, Truffaut et los angeles culture de los angeles qualité ('Une certaine tendance du cinéma français' de F. Truffaut)
    Dominique Païni, Une constellation 'miraculeuse'. Rivette-Rossellini-Matisse-Langlois ('Lettre sur Rossellini' de J. Rivette)
    Youssef Ishaghpour, Le cinéma projette (Le Cinéma ou l'Homme imaginaire d'E. Morin)
    Jean Narboni, L'artifice en nature ('Montage interdit' d'A. Bazin)
    Jacques Bontemps, Une double rencontre ('Finesse et géométrie' de C. Ollier)
    Jean-Paul Fargier, L'amen au Collet (Jean-Luc Godard de J. Collet)
    Sylvie Pierre Ulmann, Un texte dans ses histoires ('Cela s'appelle l'aurore' de G. Rocha)
    Jonathan Rosenbaum, Les formes du sens (Praxis du cinéma de N. Burch)
    Marie Anne Guerin, Le recul du 'je' ('Imitation of existence' de R. W. Fassbinder)
    Helmut Färber, Le serpent dans los angeles charpente ou los angeles cinématographie entière (Die Rote des Rots von Technicolor de H. Bitomsky)
    Fabrice Revault, undesirable boy ('En sortant du cinéma' de R. Barthes)
    Marcelline Delbecq, Immédiatement le temps pourrait partir dans n'importe quel sens (Sorting proof : or, Nineteen methods of taking a look at Marker de S. Howe)
    Jean-Michel Alberola, Cinquante-huit secondes ('Contre l. a. nouvelle cinéphilie' de L. Skorecki)
    Mathieu Macheret, Voyages en cinéma ('13 inédits' de J.-C. Biette)
    Adrian Martin, l. a. signification du mouvement ('Days of Heaven' de M. Morris)
    Philippe Grandrieux, los angeles voie sombre (Mal vu mal dit de S. Beckett)
    Christa Blümlinger, Le livre rouge (Bestandsaufnahme : Utopie movie d'A. Kluge)
    Marcos Uzal, Le b.a.-ba ('Une vie recluse en cinéma ou l'échec de Jean Eustache' de B. Amengual)
    Dork Zabunyan, Morale modeste, nouvelle critique ('Ginger et Fred' de S. Daney)
    Alain Bergala, Laterna magica, laterna lucida (Laterna magica d'I. Bergman)
    Serge Daney, Godard, morale, grammaire (préf. de J.-L. Godard pour Le Cinéma français des années 1970 de F. Buache)
    Fernando Ganzo, Tout est à revoir (Dictionnaire du cinéma de J. Lourcelles)
    Peter Szendy, Le corps clignotant, ou l. a. troisième paupière (En un clin d'œil. Passé, présent et futur du montage de W. Murch)
    Eugène eco-friendly, l. a. voix dans le désert (Bresson par Bresson. Entretiens 1943-1983)
    Jean-Luc Nancy, Rien sur le cinéma
    Show description

  • Jean-Jacques François Le Barbier l’aîné II (French Edition) by Michel Jacq-Hergoualc'h

    By Michel Jacq-Hergoualc'h

    Le Barbier a beaucoup dessiné. Tous dessins confondus – connus, ou simplement mentionnés, ou encore gravés pour l’édition – on peut en dénombrer plus de 1 three hundred qui peuvent être regroupés en divers kinds :

    Dans cet abondant corpus, ce dont nous sommes le plus en manque, ce sont les esquisses, relativement rares ; ainsi n’existe-t-il pratiquement pas d’études préparatoires à ses tableaux, sinon celles que l’on découvre dans un album (D. 1138-1239), datant des dernières années de sa vie, qui concernent l. a. gestation de ses deux dernières grandes toiles : Saint Louis prend l’oriflamme (1814) et l’Apothéose de Saint Louis (1818). Nous savons cependant qu’il en existait beaucoup d’autres, dispersées lors de sa vente après décès en 1826, qui, faute sans doute d’avoir été signées ne sont plus identifiables aujourd’hui. Toutefois, un dessin mettant en scène l’Armement de Persée (D. 482) a l’avantage d’être précédé d’une esquisse très proche qui a été conservée (D. 481) : dessinée à los angeles pierre noire comme celles de l’album, elle est instructive sur los angeles manière dont l’artiste mettait en position son sujet ; le dernier dessin connu de lui (D. 1249) preserve aussi deux esquisses, également à los angeles pierre noire, dans ce même album (D. 1190, D. 1197). Mais sans doute faut-il aussi ranger dans cette catégorie de l’esquisse nombre d’autres dessins répertoriés (D. 494, par exemple) dont le fini ne relève pas de los angeles manière de l’artiste telle qu’elle apparaît sur les œuvres que l’on peut considérer comme véritablement achevées. Il apparaît alors que dans ce travail de recherche préparatoire sur un sujet il pouvait aussi utiliser los angeles plume et l’encre brune ou noire en trait et en lavis (D. 487) ainsi que los angeles sanguine (D. 495). Cette variété de concepts, associées à différentes manières de concevoir un dessin, rend souvent l’identification de ses œuvres difficiles lorsqu’elles ne sont pas indubitablement signées et à ouvert l. a. porte à de nombreuses attributions hasardeuses.

    L’une des formes les plus aboutie du dessin chez l’artiste comporte l’usage du trait de plume noire ou brune relevé de lavis sépia et occasionnellement de gouache blanche ; ses plus grands dessins, notamment ceux de sa période néo-classique, utilisent ces procédés : D. 124, 181, 653, 670, 679, and so forth. Il en est toutefois une autre qui eut ses faveurs et dont on sait que le public de son temps l’appréciait beaucoup, ce fut celle des dessins relevés d’aquarelle et beaucoup plus rarement de gouache : nombre de ses vedute italiennes ou inspirées de l’Italie sont ainsi réalisées, mais il ne cessera pas d’en produire (D. 561, 562, 564, par exemple).

    La creation de ces dessins achevés ayant été pour lui une resource de revenu régulière, il ne faut pas s’étonner qu’il en ait dupliqué certains en raison peut-être de leur succès ; on en a conservé quelques exemples : D. forty eight et forty nine, D. seventy four et seventy five, D. 126 et 127. Par ailleurs, son autre resource de revenu assurée ayant résidé dans sa très grande collaboration avec le monde de l’estampe tout au lengthy de sa vie, il ne faut pas s’étonner que sur l. a. somme de dessins que nous avons répertoriés, on puisse dénombrer quelque seven hundred vignettes et 2 hundred estampes dont les originaux ont majoritairement disparu, l’existence d’environ three hundred d’entre eux étant attestée à différents moments, bien que seulement une centaine d’entre eux soit véritablement connue. C’est castle frustant.
    Show description

  • Paradoxes de l'urbanisation : pourquoi les catastrophes by Patrick Pigeon

    By Patrick Pigeon

    remark peut-on comprendre que l'urbanisation contemporaine s'intensifie en dépit de los angeles multiplication des catastrophes et des limites des efforts de gestion ? Répondre à cette query impose de revenir sur les définitions des catastrophes et sur leur contribution à los angeles structuration des peuplements humains. Ce livre montre l'intérêt et les limites du développement sturdy et de los angeles résilience pour éclairer ces problèmes fondamentaux.
    Show description

  • Les voyages du comédien (Pratique du théâtre) (French by Georges Banu

    By Georges Banu

    L'acteur rend muet ou enthousiaste. Mais il rend également inapproprié tout discours programmatique autant qu'il interdit toute approche systématique. Pour Georges Banu, il ne s'agit pas de proposer une théorie globale, mais plutôt de formuler un modèle 'mental', le modèle de 'l'acteur insoumis' nourri des expériences biographiques et des données culturelles. Cet acteur, par-delà le rôle, révèle une identité de plateau, identité artistique dont le public saisit l. a. size certain. Le livre de Georges Banu invite à faire 'les voyages du comédien', en passant de l'acteur européen à l'acteur oriental, de l'acteur travesti à l'acteur étranger ou à l'acteur âgé. Il convoque et évoque certains des grands interprètes de notre temps, Gérard Philipe, Ryszard Cieslak, Sotigui Kouyaté, Yoshi Oida, André Wilms, Philippe Clévenot, Valérie Dréville, Hugues Quester, Marcel Iures... Ils représentent ces acteurs rares et singuliers qui vont 'au-delà du rôle'.
    Les voyages du comédien est né d'une fréquentation constante des salles et d'une ardour pour l'acteur-poète. Livre d'un parcours de spectateur parvenu à son terme, spectateur ayant encore les yeux rivés sur l'acteur vivant qui, tout en interprétant un personnage, témoigne et se révèle depuis les plateaux de théâtre.
    Show description

  • Critique de la vie quotidienne en Chine à l'aube du XXI e by Florent Villard

    By Florent Villard

    Plasticiens, photographes et performeurs, les Gao Brothers comptent parmi les artistes contemporains les plus actifs sur l. a. scène culturelle chinoise de ces trente dernières années. Ils sont des témoins reviews d'une société qui conjugue le capitalisme de l. a. consommation avec les persistances idéologiques d'un régime autoritaire. Le rapport des artistes au politique et los angeles critique sociale inhérente à leurs créations constituent les thèmes principaux de cet ouvrage.
    Show description